Travaux de rénovation : les inclure dans un crédit immobilier

Comment inclure les travaux de rénovation de vos sols en terrazzo et carreaux de ciment dans votre crédit immobilier ?

Lorsque l’on achète un bien, réaliser des travaux de rénovation ou de décoration est souvent nécessaire. Ces travaux peuvent avoir des coûts variables, selon, que l’on utilise des matériaux de qualité comme des carreaux de ciment ou du terrazzo. Nous vous expliquons donc comment inclure ces coûts dans votre crédit immobilier.

Comment calculer son crédit immobilier pour tout y inclure?
Lorsqu’un bien immobilier vous intéresse, il faut immédiatement vous poser la question des travaux afin d’éventuellement les inclure dans votre crédit immobilier.

Le taux immobilier, la capacité d’endettement, le taux d’emprunt…
Un crédit immobilier comprend de nombreux éléments. Il faut tous les prendre en compte lorsque vous envisagez d’acheter un bien immobilier. Vous avez par exemple le taux immobilier. Comme l’explique le site papernest, les taux immobiliers sont les intérêts propres aux prêts immobiliers. Ils représentent le coût de votre crédit et peuvent être très élevés. Si vous voulez plus de détails sur les taux immobiliers, rendez-vous sur cette page.

Il faut également prendre en compte votre capacité d’emprunt et le taux d’endettement. Les deux sont liés. Votre capacité d’emprunt définit la somme maximale que vous pouvez emprunter selon vos revenus et charges. Le taux d’endettement calcule la somme maximale que vous pouvez emprunter sans vous surendetter.

Lorsque vous souhaitez acquérir un bien où des travaux sont nécessaires, comme refaire les sols des pièces d’eau par exemple, il faut ajouter le coût des travaux au prix du bien. Si le prix total entre dans votre capacité d’emprunt et respecte votre taux d’endettement, dans ce cas, il n’y a pas de soucis. Dans le cas contraire, il faudra soit négocier le bien pour qu’il entre dans votre budget ou abandonner l’idée des travaux.

Engager un courtier immobilier.
Dans ces situations, engager un courtier immobilier peut être très utile. Ce professionnel du crédit immobilier saura négocier un meilleur prêt pour vous, que ce soit pour les intérêts, le capital ou les assurances.
Si votre budget est serré et que vous avez peur de ne pas pouvoir inclure un joli sol en carreaux de ciment pour votre cuisine dans votre crédit, un courtier immobilier pourrait vous aider. Comme le précise le site papernest, la plupart d’entre eux travaillent en collaboration avec des banques qui leur accordent des intérêts avantageux, ce qui n’est pas négligeable. Engager un courtier représente un coût, mais c’est un investissement qui vaut le coup.

Comment estimer le coûts des travaux?
Pour inclure les coûts des travaux à votre crédit immobilier, il faut déjà les estimer. Demandez des devis à différentes sociétés du bâtiment. Ainsi vous aurez une estimation moyenne des coûts de main d’œuvre mais également des matériaux. Même pour des matériaux de qualité comme les carreaux de ciment ou le terrazzo, il y a une nette différence entre des produits d’artisanat ou d’industrie. Ajouter ensuite ces coûts au prix du bien. Vous n’êtes pas obligés de fournir des devis lors de votre demande de crédit immobilier. Tant que votre demande de crédit respecte les critères d’attribution, vous ne devriez pas rencontrer de problèmes.

Quand inclure les coûts des travaux et quelles sont les autres solutions.

Il se peut qu’il soit trop tard pour inclure les coûts des travaux dans votre crédit immobilier. Pour éviter ce problème, nous vous disons quand les inclure et comment faire s’il est déjà trop tard.

Quand inclure les coûts des travaux dans un crédit immobilier ?
Si vous souhaitez inclure des coûts de travaux comme la rénovation de votre pièce à vivre avec un magnifique îlot central en terrazzo dont vous rêvez depuis longtemps, il faut le faire avant de signer la demande. En effet, d’après le site papernest, après la signature finale de votre demande de prêt, vous ne pouvez plus changer la somme empruntée. Cela veut dire qu’après signature définitive, vous ne pouvez plus inclure des frais supplémentaires comme les coûts des travaux ou les frais de notaires. Il faut donc communiquer à votre banquier le plus tôt possible le prix estimé de ces travaux. Il vous dira s’il est possible de les inclure dans votre crédit ou non.

Les autres solutions pour financer vos sols en terrazzo et en carreaux de ciment.
Si vous avez déjà signé votre demande de crédit immobilier et que vous n’avez pas pensé à y inclure les travaux, il existe d’autres solutions. Vous pouvez souscrire un autre prêt par exemple. Il existe des prêts qui peuvent convenir selon le prix des travaux que vous aimeriez entreprendre. Si l’estimation des travaux ne dépasse pas les 8 000 €, vous pouvez demander un prêt personnel de consommation. L’avantage de ce prêt est qu’il s’obtient sans devis et se rembourse assez rapidement même si les intérêts sont élevés.
Pour des travaux plus onéreux, ce qui est souvent le cas lorsque l’on investit dans des matériaux de qualité, il existe le prêt travaux. Ce prêt s’élève jusqu’à 75 000 €. Cette somme étant assez conséquente, les critères de souscription sont assez stricts. Pour souscrire ce prêt, vous devez fournir des devis à la banque.
Il existe également d’autres aides ou prêts comme le prêt travaux amélioration d’Action Logement sur lequel vous trouverez plus d’informations ici. Renseignez-vous bien auprès des professionnels afin de trouver la solution la plus adaptée à vos travaux.

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Fermer le menu
justo ultricies mi, mattis Sed Lorem